Archives pour la catégorie Recettes du Pays basque

Recette Œufs « bimosas », à la Bayonnaise

Pour 4 personnes :
  • 6 œufs durs
  • 2 cuillères à soupe de Bayonnaise
  • 200g de thon au naturel
  • 125g de riz
  • Sel et persil plat
  1. Cuire le riz
  2. Couper proprement les œufs en 2 dans la longueur, retirer les jaunes et réserver les blancs sur un plat.
  3. Emietter les jaunes d’œufs, ajouter le riz et le thon, mélanger, puis ajouter les 2 cuillères de bayonnaise, et bien mélanger.
  4. Remplir les blancs d’œufs avec cette préparation, en reformant un œufs bien ovale
  5. Décorer de persil plat et mettre au frais
  6. Servir bien frais et savourer !!

Recette Coustons de Porc en Sauce

  • Coustons de porc.
  • Miel.
  • Bask’Ona douce ou relevée
  • Huile d’olive
Badigeonner les coustons de miel, les mettre dans un plat à rôtir avec un peu d’huile d’olive.
Mettre au four à 200 °C.
Retourner 1 fois les coustons.
5 minutes avant la fin de la cuisson retirer le plat, napper les coustons de Bask’Ona et remettre au four.
Vous pouvez également réaliser cette recette avec un carré de porc.

Recette Terrine de sardines

  • Foie de veau doré au Baskarri Bixia
  • Foie de veau
  • Ail
  • Farine
  • Baskarri Bixia
  • Huile
  • Sel
Taillez le foie en petit morceaux, saler et passez dans la farine.
Faire chauffer une poêle avec un peu d’huile et faire revenir à feu vif. Quand le foie est bien saisi, déglacer avec un peu de Bazkarri Bixia, laisser réduire, ajouter l’ail haché et recommencer avec un peu de Bazkarri Bixia.
Servez avec un riz blanc et une basquaise.
Succès garanti pour les amateurs de foie

Comment réaliser vous-même une gelée de piment d’Espelette ?

Vous avez du piment d’Espelette chez vous et ne savez pas quoi en faire ? Pourquoi ne pas tenter de réaliser une gelée de piment d’Espelette ? C’est simple et rapide, vous allez le voir.

Recette de la gelée au piment d’Espelette :

- 200 grammes de piments entiers
- 1 litre de vin blanc de type Monbazillac
- Gelsucre : autant de sucre que de jus obtenu

Lavez les piments puis ôtez le pédoncule ainsi que les pépins. Coupez vos piments d’Espelette en petits morceaux. Mettez les pépins dans un linge fin en veillant à bien le fermer. Placez le vin et les piments ainsi que les pépins bien protégés dans une bassine à confiture ou une casserole si vous n’avez pas de bassine. Portez à ébullition puis laissez ensuite cuire à feu doux environ 30 minutes sans cesser de remuer. Passez au chinois puis laissez refroidir. Lorsque le jus est froid, c’est le moment de le peser pour connaître la dose de sucre dont vous avez besoin. Reversez le tout dans la bassine et portez à ébullition, là encore sans cesser de remuer. Ensuite, laissez cuire à feu doux en remuant durant 10 minutes.
Il ne vous reste plus qu’à remplir des pots de confiture en veillant à bien les fermer et à les retourner. Continue reading “Comment réaliser vous-même une gelée de piment d’Espelette ?” »

Quelles sont les 10 meilleures recettes cuisinées avec du piment d’Espelette ?

Nous l’avons déjà vu dans les articles précédents, le piment d’Espelette est une épice exceptionnelle en raison de sa capacité à se marier avec de nombreuses saveurs. Découvrons ici les 10 meilleurs plats que l’on peut concocter avec du piment d’Espelette.

Nous allons vous proposer ici 10 idées de recettes pour utiliser le piment d’Espelette
de l’apéritif au dessert.

1 – Bouchées soufflées au piment d’Espelette
Il s’agit ici de petits bouchées soufflées apéritives qui seront relevées par le piment d’Espelette. De la maïzena, de la crème fraîche liquide, un œuf, du fromage râpé, du sel du poivre et du piment d’Espelette suffiront à épater vos convives dès l’apéritif. Continue reading “Quelles sont les 10 meilleures recettes cuisinées avec du piment d’Espelette ?” »

Comment préparer un dessert avec du piment d’Espelette ?

Le piment d’Espelette est un formidable ingrédient qui peut se mélanger tout à la fois avec des produits sucrés et salés. Découvrons ici comment préparer un dessert avec du piment d’Espelette.

La mousse au chocolat au piment d’Espelette

Pour réaliser cette mousse pour 4 personnes, il vous faut :
- 200 g de chocolat noir
- 100 g de beurre
- 4 œufs
- 1 cuillère à soupe de sucre
- 2 pincées de piment d’Espelette ou ½ cuillere à café de Piment d’Espelette en purée.

Faites fondre le chocolat au bain-marie puis incorporez les jaunes ainsi que le piment d’Espelette lorsque le chocolat est fondu. Mélangez le tout. Montez les blancs en neige. Lorsqu’ils sont fermes, ajoutez le sucre et continuez de battre quelques instants pour le mélanger. Incorporez un quart des œufs en neige dans le chocolat et mélangez de manière très délicate. Ajoutez à nouveau un quart et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus. Placez au frais une ou deux heures et servez avec un biscuit.

Le moelleux chocolat-framboise et piment d’Espelette de Pierre Hermé

Oui, naturellement, lorsque l’on voir ce nom, on se dit qu’on tente de toucher à l’inaccessible. Et pourtant, ce moelleux de Pierre Hermé, vous pouvez le réaliser ! Voici la recette légèrement revue.

Ingrédients :
250 g de beurre doux mou
4 œufs
220 g de sucre semoule
250 g de chocolat noir 72% de cacao
70 g de farine
10 g de piment d’Esplette en poudre ou 20g de Piment d’Espelette en purée.
8 gouttes de Basque Ardent
150 g de framboises

  • Beurrez et farinez le moule pour faciliter le démoulage et faites préchauffer votre four à 180°.
  • Hachez le chocolat et faites fondre au bain-marie. Au robot ou avec un fouet, mélangez le beurre et le sucre. Incorporez les œufs progressivement puis le chocolat.
  • Ajoutez la farine, le piment d’Espelette et, enfin, le Basque Ardent.
  • Dans votre moule, étalez une couche du mélange obtenu, une couche de framboise puis à nouveau une couche de mélange. Faites cuire 35 minutes avec la porte du four entrouverte.

Vous l’aurez compris, le piment d’Espelette se marie parfaitement avec le chocolat noir. Mais sachez également qu’il s’associe très bien avec les fruits, il pourra ainsi être utilisé pour réaliser une tarte aux poires, un carpaccio d’ananas ou bien encore des macarons au chocolat blanc.

Comment réchauffer votre hiver avec une soupe au piment d’Espelette ?

L’hiver, tout le monde (ou presque), prend plaisir à déguster une bonne soupe chaude. Mais pour varier les plaisirs, pourquoi ne pas associer votre soupe au piment d’Espelette (en purée ou en poudre) ? Vous allez le voir, de nombreux légumes se marient avec cette saveur délicatement épicée.

Potage aux tomates et piment d’Espelette

Très simple à réaliser, ce potage se compose de pommes de terre, de tomates (du jardin si vous en produisez vous-même, vous pourrez varier les saveurs en choisissant des tomates de diverses variétés), d’un oignon, du sel et du piment d’Espelette. Faites cuire l’ensemble, ajoutez le piment d’Espelette puis mixez pour obtenir un délicieux velouté. Le parfum du piment apportera naturellement un peu de saveur à ce potage. Et vous pouvez, si vous le souhaitez, ajouter quelques croutons à l’ail, ce sera tout simplement délicieux.

Soupe de poisson au piment d’Espelette

Pour cette soupe pleine de goût, choisissez divers poissons dont la rascasse qui saura apporter une saveur supplémentaire à votre soupe. Faites cuire avec de l’eau, des oignons, du sel, du concentré de tomate et du piment d’Espelette. Une bonne idée pour vous réchauffer l’hiver.

Soupe au piment d’Espelette et à l’ail

Ici, il nous faut des pommes de terre, de l’ail, des échalotes, de l’eau, un cube de volaille, de la crème fraîche… et du piment d’Espelette. Une fois n’est pas coutume, cuisez le tout (les quantités varieront selon que vous aimez la soupe épaisse ou plutôt liquide) ajoutez le Piment d’Espelette à la fin, mixez et servez avec des œufs pochés ou des croutons (plutôt natures si trop d’ail vous effraie).

Soupe de poivrons et tomates au piment d’Espelette

La réalisation de cette soupe demande une première étape essentielle qui consiste à passer les poivrons et les tomates coupés en deux au four durant 30 minutes sur lesquels on dépose un peu d’huile d’olive, de sel. Cela permettra de les peler plus facilement. Mixez ensuite le tout en ajoutant du piment d’Espelette et un yaourt nature, le tour est joué.

Vous l’aurez noté, il est très facile de varier les saveurs l’hiver grâce aux différentes soupes au piment d’Espelette que l’on peut réaliser, des soupes toutes plus délicieuses les unes que les autres. Le piment d’Espelette apporte ce petit plus qui fait de votre soupe ou de votre potage un incontournable du repas du soir.

Comment préparer soi-même une vinaigrette au piment d’Espelette ?

Si vous aimez les saveurs relevées, la vinaigrette au piment d’Espelette vous séduira sans conteste. Découvrons comment préparer soi-même une telle vinaigrette et comment l’utiliser ensuite.

La vinaigrette au piment d’Espelette : c’est simple et rapide

Pour préparer une bonne vinaigrette au piment d’Espelette, il faut des ingrédients de qualité. Tout d’abord, il vous faut du Piment d’Espelette en purée, de la moutarde, de l’huile d’olive et du vinaigre de cidre qui se marie idéalement à la saveur du piment. Mélangez le tout, le tour est joué.  Vous pouvez même ôter la moutarde si vous souhaitez une saveur plus délicate.

Si vous souhaitez utiliser du Piment d’Espelette en poudre, préparez votre vinaigre et incorporez la poudre, laissez-la se réhydrater quelques instants et continuez votre assaisonnement.

Si vous aimez les saveurs un peu plus pimentées, vous pouvez également opter pour un mélange d’huile d’olive, de moutarde au piment d’Espelette et de vinaigre au piment d’Espelette. Cette délicieuse vinaigrette relèvera toutes vos salades.

Une vinaigrette au piment d’Espelette, oui, mais avec quoi ?

Cette vinaigrette saura se marier avec des salades diverses et variées. Tout simplement avec une salade verte (laitue, mâche, mesclun, roquette ou encore batavia), elle apportera un petit plus à votre salade et accompagnera tous vos plats (viandes en sauce, gratin, cassoulet, etc.). Mais cette vinaigrette sera également délicieuse avec une salade composée. Imaginez une vinaigrette au piment d’Espelette accompagnant une salade de pommes de terre, de salade verte et de magret de canard. Songez à une salade composée de tomates, tomates séchées, jambon de Bayonne et salade verte…  Envie de jouer la carte de l’originalité ? Pourquoi ne pas proposer à vos convives une salade composée d’épinards frais, de chair de crabe, de pamplemousse, d’orange avec une vinaigrette au piment d’Espelette ? Cette salade pleine de fraîcheur et de saveur pourra être dégustée tout au long de l’année même si nous pouvons aisément l’imaginer au cœur de l’été sur une terrasse ensoleillée. Mais le piment d’Espelette peut également accompagner les grands classiques à l’image de la salade de riz, des artichauts, poireaux et autres asperges.

Vous l’aurez compris, la vinaigrette au piment d’Espelette est très simple à réaliser et accompagnera tous vos plats, que vous souhaitiez agrémenter une salade d’hiver ou une salade fraîcheur pour l’été. Et si vous êtes réellement un grand fan de piment d’Espelette, pourquoi ne pas accompagner le reste de votre repas d’une délicieuse sauce pour grillade ou d’un ketchup au piment d’Espelette ?

Palombes, le retour

Sans-titre-3

La chasse à la palombe

Les voilà, attendues par des centaines de passionnés les premières palombes ont étés aperçues voir capturées cette fin de semaine.
En Pays Basque, la chasse se pratique en pantière. Il s’agit d’un grand filet que l’on rabat sur les palombes au moment où elles tentent de passer le col qui est débarrassé de quelques arbres pour laisser un couloir aux oiseaux. Continue reading “Palombes, le retour” »

Recette de l’Axoa d’Espelette

Axoa Fermier (5).jpgaa

L’Axoa d’Espelette

Il existe deux recettes d’Axoa (prononcer achoa) en Pays Basque, la première est l’Axoa Sempere (de Saint Pée sur Nivelle) cette recette est élaborée à partir de bœuf en conséquence la couleur finale du plat est plutôt foncée et le goût plus prononcé. La seconde recette Axoa d’Espelette est quant à elle réalisée à partir de veau, sera donc moins colorée et offrira un goût plus délicat. Continue reading “Recette de l’Axoa d’Espelette” »